Qui sommes-nous?

Les Ateliers Zotonomes c’est un collectif basé à Saint-Martin les Eaux, près de Manosque et de Forcalquier, dans les Alpes de Haute Provence.

Saint-Martin-les-Eaux
Au couché du soleil

Notre but est de tendre vers l’autonomie. Mais tendre vers l’autonomie ne veut pas dire tendre vers l’autarcie: au contraire!

Dans de nombreuses sociétés traditionnelles, le niveau d’autonomie par rapport au système économique mondial est plus important qu’en Europe car l’entraide au niveau local est plus développée. Dans ces sociétés, pour réaliser certains travaux on peut faire appel à la force collective. C’est une part tellement importante de la culture qu’il existe des mots pour qualifier celà: au Brésil par exemple on parle de mutirão, en Cherokee de Gadugi, en Quechua de Mink’a, en Indonésie de Gotong-royong et au Soudan de Naffir, etc.

Hormis dans le cadre familial, cet appel au collectif s’est largement perdu dans nos sociétés occidentales hors nous avons souvent besoin de cette force pour réaliser nos projets.

Ce sont ces synergies que nous essayons de mettre en place au sein des Ateliers Zotonomes.

Les racines

Le principe des Ateliers Zotonomes est fortement inspiré du monde de l’informatique libre (Linux et compagnie), du fonctionnement des FabLabs, ces ateliers de bricolage numérique qui fleurissent un peu partout dans les villes.

L’idée de base était de créer un FabLab en milieu rural mais non cloisonné aux technologies numériques. Le but est d’apprendre à bidouiller, bricoler, construire, déconstruire, reconstruire tout et n’importe quoi en  fonction des envies des membres:  les Zotos.

Etant donné le besoin de formation qui existe par ailleurs en informatique, les Ateliers Zotonomes remplissent aussi la fonction de l’Espace Régional Informatique Citoyen (ERIC) de Saint-Martin les Eaux. C’est à dire former des débutants à l’informatique.

Le fonctionnement: Le savoir collectif en mouvement

Au sein du collectif, chacun (les Zotos) peut partager son savoir{-faire} avec les autres lors d’ateliers. Cela peut concerner tout et n’importe quoi: la couture du cuir, la mécanique, le travail du bois, la programmation informatique, une langue étrangère, etc. Il suffit de l’envie de transmettre d’une part et d’apprendre de l’autre! L’idéal c’est même d’aller au delà de la formation et de bâtir des projets de manière collective!